Comment devenir sophrologue professionnel ?

Comment devenir sophrologue professionnel ?

Vous êtes passionnée par la sophrologie ? Vous souhaitez en faire votre métier ? Voici un guide complet sur la manière de devenir sophrologue professionnelle.


La sophrologie est un domaine compétitif qui nécessite des compétences, un talent relationnel, un sens du marketing et de la discipline pour vous démarquer en tant que sophrologue. Pour réussir, les sophrologues professionnels doivent non seulement être compétents, mais ils doivent aussi faire preuve de ténacité. Il faut gérer son entreprise en tant qu’auto-entrepreneur, la plupart du temps, et faire face à la concurrence et aux difficultés économiques actuelles.

Certes, vous pouvez gagner votre vie en tant que sophrologue, en fonction de votre talent, de vos compétences, de vos résultats et de votre sens des affaires. Toutefois, il serait sage de vous assurer que c’est votre passion et votre amour pour la sophrologie qui vous motivent à prendre la décision de devenir un sophrologue. Une fois que vous avez compris ce qui vous motive et décidé de faire de la sophrologie une carrière, il est temps de vous pencher sur la grande question : comment devenir sophrologue professionnel ?

Un accompagnement adapté à vos besoins et bienveillant

Pour les femmes qui veulent se sentir bien.

Devenez autonome dans la gestion de votre bien-être

Un accompagnement vous permettant de voler de vos propres ailes

hands-holding-heart

Recevez des outils simples à mettre en place dans votre quotidien

Pas besoin de faire compliqué pour aller mieux

Ayez des résultats en quelques mois seulement

Sans avoir à faire 10 ans de thérapie

une femme levant les bras face à la mer - illustration article devenir sophrologue

Guide étape par étape pour devenir sophrologue professionnel

Dans ce guide, j’ai couvert beaucoup des aspects et étapes dont vous aurez besoin pour devenir un sophrologue professionnel.

Commencez par vous poser les bonnes questions

La sophrologie peut être un excellent choix de carrière si vous êtes capable de gérer le bon équilibre entre votre passion du bien-être et votre instinct entrepreneurial. Tout comme pour démarrer une entreprise, établissez une liste de questions auxquelles vous devez répondre par vous-même avant de commencer votre carrière de sophrologue.
  • Qu’est-ce qui me motive ?
  • Suis-je prête à commencer petit et à persévérer seule ?
  • Puis-je travailler seule ?
  • Quelles sont les opportunités que je peux combler dans ma région ?
  • Comment puis-je améliorer mes compétences ?
  • Quelle valeur pourrais-je offrir à mes clients ?

Trouvez les réponses à vos questions

Vous trouverez les réponses à la plupart de vos questions grâce à des recherches, en ligne et ailleurs. Assistez à des conférences, allez à des salons du bien-être, des événements sur la sophrologie et les médecines complémentaires. Vous rencontrerez beaucoup de sophrologues lors de ces événements, et vous pourrez obtenir beaucoup de réponses directement de leur part. Il existe un certain nombre de communautés de sophrologie en ligne dont vous pouvez devenir membre. Certaines des réponses que vous chercherez viendront d’un apprentissage, et d’autres ne viendront qu’avec de l’expérience et du temps.
une femme tenant des cahiers en extérieur pour devenir sophrologue

Étudiez le marché de la sophrologie et la concurrence dans votre région

Faites des études de marché pour évaluer la concurrence et étudiez le fonctionnement des sophrologues de votre région. Intéressez-vous au marché autour de chez vous, ainsi qu’aux tendances dans le secteur de la sophrologie.

Essayez de trouver les opportunités que vous pouvez combler. Si par exemple, aucun sophrologue ne propose d’accompagner les enfants et les adolescents dans votre région, proposez ces accompagnements.

Mettez-vous en avant de manière à souligner vos avantages par rapport à vos concurrents.

Vous voulez également savoir quels sont les spécialisations de la sophrologie les plus courantes dans votre région. Par exemple, il peut déjà y avoir de nombreux sophrologues spécialisés dans le sommeil ou les femmes enceintes. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas faire la même chose, il suffit de travailler sur la qualité de votre travail et de développer votre propre approche.

La spécialisation rendra votre image de marque plus claire pour le public. Ainsi, les clients à la recherche de cette expertise auront de bien meilleures chances de vous trouver !

Assurez-vous d’étudier les tarifs pratiqués par les sophrologues de votre région. Utilisez ces informations pour déterminer les prix moyens du marché. Vous en aurez besoin lors de la définition de vos propres tarifs.
une femme calculant son tarif de séance à son bureau pour devenir sophrologue

Développez une image professionnelle dès le début de votre activité

Vous devez développer une image professionnelle afin d’être perçue par vos potentiels clients comme une personne sérieuse et expérimentée. En tant que sophrologue, vous devez absolument être présente sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn) et posséder un site internet pour présenter votre travail.

Un sophrologue doit être professionnel dans tous les aspects de son travail. La relation sophrologue-client est un aspect essentiel. La gestion de vos relations avec les clients est la clé du succès. Assurez-vous de savoir ce que les gens attendent de vous, et sachez expliquer les services que vous offrez.

Un aspect trop souvent délaissé par les sophrologues débutants, c’est ne pas savoir expliquer en termes simples son activité. Cela montre une image non-professionnelle et amateur aux yeux des clients. Prenez le temps de pitcher votre activité jusqu’à être à l’aise pour la présenter de manière professionnelle à n’importe qui.

Faites un stage avec un sophrologue

Si vous êtes un sophrologue débutant, réseautez avec d’autres sophrologues professionnels. Recherchez des stages pour acquérir une expérience pratique. Les écoles de formation proposent souvent d’effectuer un stage au cours de votre cursus.

Cependant, notez que peu de sophrologues acceptent la présence d’un stagiaire dans leur cabinet afin de préserver la qualité de la relation sophrologue-client. C’est pour cette raison que les sophrologues peuvent refuser votre demande. En persévérant, vous trouverez un sophrologue ouvert à la possibilité de vous recevoir pour un stage !

La clé est d’acquérir une expérience de sophrologie pour appliquer les connaissances et les compétences que vous avez apprises lors de votre formation. Pendant votre stage, concentrez-vous sur l’apprentissage du fonctionnement d’une entreprise, sur la manière de gérer la relation avec les clients et la construction de votre approche.

Développez votre expérience

Avoir de l’expérience est crucial pour devenir un bon sophrologue et rassurer vos clients. Cependant, vous croulerez rarement sous les séances en début d’activité et, comme tout métier, vous devez passer par la case développement. Le fait d’avoir des expériences de séance et des avis positifs ouvrira la voie au succès, car tous les clients potentiels jugeront vos compétences en fonction de ces critères.

N’hésitez pas à réaliser des séances gratuites ou à moindre coût à vos proches lorsque vous démarrez. Cela peut vous permettre d’améliorer votre aisance avec vos futurs clients et renforcer votre expérience. N’oubliez pas de leur demander un retour d’expérience afin de récolter vos premiers avis positifs !
une femme étudiant à son bureau pour devenir sophrologue

Faites la bonne formation pour devenir sophrologue

Parce qu’elle n’est pas encore réglementée, la sophrologie est l’une des professions où une formation n’est pas nécessaire. Vous pouvez apprendre en autodidacte, pratiquer et améliorer vos compétences sans avoir besoin d’obtenir un diplôme.

Cependant, une formation sérieuse peut ajouter beaucoup de plus-value à votre carrière, vos compétences et votre expérience en tant que sophrologue. De nombreux sophrologues professionnels ont suivi des cours de sophrologie dans des écoles réputées. Outre un cours théorique pour développer ses connaissances, un sophrologue doit s’exercer à la relation sophrologue-client et aux techniques essentielles à sa profession.

Choisissez judicieusement parmi les nombreuses formations de sophrologie disponibles. Une large gamme de formations de sophrologie existe, en ligne comme en présentiel.

Les formations de sophrologie sérieuses d’au moins 300 heures peuvent s’effectuer sur 6 mois en rythme intensif, et jusqu’à 2 ans sur les weekends. Ils aident les futurs sophrologues à acquérir des compétences et des connaissances essentielles en sophrologie. Ces programmes couvrent de manière théorique et pratique :

  • Histoire de la sophrologie et principes.
  • Etude des outils de la sophrologie.
  • La préparation et animation des séances selon les demandes et les profils.
  • L’installation professionnelle.

Parmi les écoles de sophrologie professionnelles avec une formation de qualité on trouve : Institut de Formation à la SophrologieAcadémie de Sophrologie de ParisAcadémie de Sophrologie Caycédienne de Paris. Certaines écoles proposent une certification RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) qui peut être un avantage pour votre carrière. Les clients, les médecins et autres prescripteurs peuvent préférer un sophrologue titulaire d’un Titre RNCP car c’est une garantie que le processus pédagogique qu’il a suivi lui confère un certain niveau de qualification. Choisissez l’école qui vous parle, renseignez-vous sur le RNCP, et contactez les anciens élèves pour avoir un avis critique !

une femme étudiant à son bureau pour devenir sophrologue

Trouvez votre spécialité

Votre expérience acquise lors d’une formation et d’un stage vous aidera à apprendre l’art de la sophrologie et vous donnera une idée plus précise du type de sophrologue que vous souhaitez devenir. Il est temps maintenant temps de commencer à définir votre approche et à trouver votre spécialité.

Il y a-t-il une problématique spécifique que vous aimez en séance ? Ou un type de profil client ? Les stressés, les sportifs, les enfants ? Une spécialité que vous préférez ? TCA, troubles du sommeil, préparation à l’accouchement ? Ou peut-être que vous préférez les ateliers en groupe ? Le monde de l’entreprise ou associatif ?

Comprenez bien que vous ne perdrez pas de clients en vous spécialisant car « s’adresser à tout le monde revient à ne s’adresser à personne ». Au contraire, vous attirerez ceux qui vous ressemblent et que vous voulez dans votre cabinet. Finalement, cela a plus de chance de fonctionner pour vous car les séances se passeront bien, vous serez à l’aise et obtiendrez ainsi de bons résultats.

Suivez votre cœur et faites-vous confiance. Cela vous aidera à faire émerger une spécialité qui vous sera unique. Lisez des blogs sur la sophrologie, recherchez, inspirez-vous d’autres sophrologues dont l’approche et la spécialité vous parlent sur les réseaux et créez une approche qui vous ressemble.

Devenir sophrologue : trouvez un cabinet

À moins que vous choisissiez une activité en ligne, en entreprise ou en association, vous aurez besoin d’un local professionnel pour accueillir votre clientèle. Si l’espace s’y prête, cela peut être chez vous pour réduire ainsi vos charges fixes, sinon vous allez devoir chercher le lieu idéal à votre pratique.

Le plus souvent, vous trouverez des locaux à partager entre praticiens d’autres professions. Même si vous craquez pour le local, assurez-vous que vous êtes sur la même longueur d’onde ! Cela évitera bien des problèmes inutiles. Il est fréquent de louer seulement quelques jours par semaine un cabinet, et en particulier en début de pratique. À vous d’optimiser les créneaux que vous avez !

Attention au loyer et aux charges du cabinet, plus vous charges fixes seront faibles, mieux vous vous en sortirez financièrement. Vous pourrez augmenter vos jours de présence ou prendre un cabinet à temps plein lorsque tous vos créneaux seront complets. Sachez qu’il existe aussi des espaces de consultation à louer à l’heure. C’est une bonne formule en début de pratique.

L’image que votre lieu de consultation renvoit a son importance aux yeux des clients. Qu’il soit petit ou grand, aménagez-le bien. Il doit être rangé, propre et plutôt neutre en termes de décoration pour renvoyer une image professionnelle.
une femme heureuse levant les bras vers le ciel - illustration article devenir sophrologue

Devenir sophrologue : créez un site internet professionnel

La création de votre site Internet est essentielle pour obtenir une visibilité en ligne, atteindre les clients et leur permettre de voir votre approche. C’est un aspect non négligeable pour les sophrologues aujourd’hui. Votre contenu doit refléter le domaine de la sophrologie dans lequel vous vous spécialisez afin d’attirer la bonne clientèle. Votre site Web de sophrologue est votre fenêtre sur le monde – il peut vous ouvrir de nouvelles opportunités et obtenir des clients au-delà de votre réseau et de votre région.

Assurez-vous que la plateforme que vous choisissez offre la flexibilité, les fonctionnalités et la facilité d’utilisation dont vous avez besoin pour créer un site internet professionnel.

Cependant, gardez à l’esprit que vous ne créez pas votre site internet pour vous, mais pour vos clients. Assurez-vous que votre site internet est optimisé pour les moteurs de recherche. Lorsque que quelqu’un recherche sur Google : “sophrologue + votre ville”, votre site internet doit apparaître dans les premiers résultats. C’est ce qu’on appelle le référencement naturel ou le SEO (Search Engine Optimization). Intéressez-vous au webdesign, au référencement SEO, formez-vous ou faites appel à un professionnel pour construire un site optimal.

Fixez le prix de vos prestations en tant que sophrologue

Recherchez les prix des meilleurs sophrologues dans votre région. Tenez compte de leur expérience et de la qualité de leur travail. Développez un prix à la fois juste pour le marché comme pour vos clients.

Il y aura toujours des sophrologues qui proposeront des prix attractifs. Mais ils dévaluent eux-mêmes la perception des futurs clients de la qualité de leur travail. Avoir un prix trop bas peut nuire à la profession mais surtout à votre image, car cela est assimilé à un manque d’expérience ou de professionnalisme.

N’oubliez pas de calculer vos tarifs en prenant en compte vos charges comme l’URSSAF qui prend 22% de votre chiffre d’affaire chaque mois, votre assurance pro, votre matériel, le loyer, l’électricité, mais aussi le temps invisible dont on ne parle pas ! L’objectif est tout de même de vivre de votre travail.

Commencez à commercialiser votre entreprise de sophrologie

Une fois votre site internet en ligne, vous devez investir votre temps dans la promotion et le marketing de votre entreprise de sophrologue. Vous pouvez participer à des salons du bien-être, devenir active sur les réseaux sociaux, établir des relations avec d’autres praticiens et professionnels de santé dans votre région : médecins, ostéopathes, psychologues… Bref, réseautez !

Devenir sophrologue : développez votre entreprise de sophrologie

Votre priorité numéro un à partir de maintenant est de développer votre entreprise de sophrologie. Tous les choix que vous faites auront un impact sur votre succès – le type de travail que vous effectuez, les clients avec lesquels vous travaillez, vos tarifs et votre spécialité – tous ces éléments affectent votre entreprise.

Assurez-vous que vous êtes cohérente et que vous développez votre entreprise continuellement, que vous rencontrez de nouvelles personnes, saisissez les opportunités devant vous sans oublier vos anciens clients. Car ce sont eux qui vous recommanderont à leurs proches, amis et famille. Et si vous vous sentez bloquée, n’hésitez pas à vous faire coacher par un professionnel. Un système de mentorat avec un sophrologue qui a fait ses preuves peut également vous aider.

Continuez à vous former et à vous tenir au courant des dernières recherches et des avancées dans le domaine du bien-être. Cela vous permettra de fournir à vos clients la meilleure prestation possible.

Gardez votre passion pour la sophrologie et efforcez-vous de faire continuellement de votre mieux. Cela vous permettra de vous démarquer de vos concurrents. C’est la recette infaillible pour la réussite à long terme en tant que sophrologue. Les sophrologues qui vivent de leur profession sont les plus tenaces. Ceux qui, malgré parfois 10 années difficiles, n’ont jamais lâché cette vocation.

Qui suis-je ? Je suis Chloé Berger, sophrologue spécialisée en gestion du stress et sommeil. Je propose des consultations de sophrologie en visio dans toute la France et en cabinet dans les Yvelines. Ce que j’aime dans mon métier, c’est voir la transformation de mes clientes et de participer à leur épanouissement. Contactez-moi maintenant pour discuter de vos besoins.

Vous avez trouvé cet article utile ? Vous avez des questions ? Faites-le moi savoir dans les commentaires !

 
Retour en haut